Amiens Capitale, c’est Capital : mon appel aux maires ruraux
2015-04-21
La réforme territoriale a été adoptée par le Parlement le 17 décembre 2014, faisant passer, au 1er janvier 2016, le nombre de régions de 22 à 13.

Ainsi, les régions Nord-Pas de Calais et Picardie vont fusionner, ce qui ne manque pas de poser la question du choix de la future capitale de cette grande région.

UNE MOBILISATION TRANS-PARTISANE DES ÉLUS PICARDS

Le maire d’Amiens, Brigitte FOURÉ et le président d’Amiens Métropole, Alain GEST se mobilisent, avec l’ensemble des élus amiénois, pour qu’Amiens conforte sa place historique de capitale administrative et les nombreux emplois induits par ce statut.

Leur appel a reçu le soutien de représentants issus de tous bords politiques. S’y sont joints, notamment, mes collègues au Sénat Christian MANABLE pour la Somme, Caroline CAYEUX, maire de Beauvais pour l’Oise et Antoine LEFEVRE, maire de Laon pour l’Aisne, ainsi que les députés Barabara POMPILI et Pascal DEMARTHE.

MAIRES RURAUX : REJOIGNEZ L’APPEL !

Je souhaite, pour ma part, qu’un maximum de maires ruraux de la Somme s’associe à l’appel.

La force du département de la Somme, majoritairement rural, tient aussi au statut de capitale régionale de sa ville-centre, qui l’irrigue tout entier.

La perte du statut de capitale régionale affecterait tout le département de la Somme et, par extension, l’ensemble de la Picardie et l’équilibre de la nouvelle région Nord Pas-de-Calais / Picardie.

Le partage des rôles entre Amiens, capitale administrative et Lille, capitale économique n’est pas incohérent. Il est même le gage d’un aménagement durable et équilibré du territoire.

Tout dépendra de notre mobilisation avant les annonces gouvernementales puis le choix définitif de la capitale administrative, après les élections régionales de décembre 2015.

Télécharger le bulletin de soutien :

Sur le site d'Amiens Capitale : http://www.amiens.fr/capitale/

ou
Complément



Mentions légales