Daniel Dubois rejoint l'appel "Oui à Amiens Capitale"
2014-11-26
Le sénateur de la Somme Daniel Dubois soutient l'appel "Oui à Amiens Capitale" lancé par la députée Barbara Pompili et le sénateur Christian Manable, déjà rejoints par Brigitte Fouré, maire d'Amiens et Alain Gest, président d'Amiens Métropole.
Voici le texte de l'appel visant à faire d'Amiens la capitale de la future région réunissant le Nord - Pas-de-Calais et la Picardie:

---

OUI À AMIENS CAPITALE

La réforme territoriale qui est en cours d’examen au parlement propose de réunir les régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais.

Quoi que l’on pense de l’opportunité de cette fusion, cette réalité créée une situation inédite pour la ville d’Amiens qui pourrait voir son statut de capitale régionale remis en question.

Ceci pourrait avoir des conséquences importantes et douloureuses pour Amiens. Après avoir subi des délocalisations et fermetures importantes dans le secteur privé, le transfert potentiel de centaines d’emplois publics, dans les collectivités ou les services de l’Etat, serait une nouvelle catastrophe économique et sociale.

Il n’y a pas de fatalité ou de fait accompli dans l’organisation territoriale des centres de décision et de responsabilité de la future région. Il n’ y a pas de rivalité possible avec Lille qui est et demeurera quoiqu’il arrive une capitale économique majeure.

L’agglomération amiénoise ne manque pas d’atouts pour défendre une complémentarité avec la métropole lilloise :

- elle est géographiquement au centre de la future entité régionale, et plus facilement en relation avec l’ensemble des régions voisines, avec lesquels des partenariats forts doivent demeurer (Haute Normandie, Champagne Ardenne, Ile-de-France)

- elle constitue un point d’appui pour conserver ensemble les trois départements picards qui doivent rester réunis, et elle est même connectée plus directement à une partie de la région Nord-Pas-de-Calais (notamment le littoral) que la métropole lilloise

- elle est déjà une capitale régionale et peut parfaitement opérer une répartition innovante dans la localisation des différents pouvoirs ou responsabilités régionales de toute nature : universitaire, académique, consulaire, juridique, social…

Les exemples d’une répartition intelligente des pouvoirs entre « capitales » ne manquent pas à travers le monde. Nous devons faire entendre cette aspiration à une juste répartition des rôles entre les différents pôles régionaux. C’est aussi une opportunité pour innover.

C’est pourquoi cet appel s’adresse aux Amiénois eux-mêmes qui doivent être les premiers convaincus de l’importance de leur ville, mais au-delà à tous les Picards et les Nordistes, dans la Somme, l’Oise, l’Aisne, le Pas-de-Calais, le Nord, au-delà des divergences politiques ou d’opinion.

Ensemble, nous disons Oui à Amiens Capitale.

---

Au mois de janvier 2014, le groupe Centre et indépendants du Conseil général de la Somme, présidé par Daniel Dubois, avait proposé un vœu contre la disparition de la Picardie et de ses trois départements, alertant sur la perte importante que constituait pour Amiens la disparition de l'administration régionale.

Le vœu avait été adopté à l’unanimité, moins une voix.

Télécharger le vœu :
Complément



Mentions légales