Non au « Mariage forcé » de la Picardie avec Champagne-Ardenne
2014-07-07
A l’occasion de la discussion générale du projet de loi sur la délimitation des régions, je suis intervenu au Sénat ce 3 juillet pour dénoncer le « mariage forcé » de la Picardie avec Champagne Ardenne et défendre la position d’Amiens comme capitale régionale.
Je suis convaincu qu’une autre méthode permettrait de relever le défi d’une nouvelle organisation territoriale, avec des objectifs clairs, une répartition des compétences et des moyens, un respect des territoires et une concertation approfondie avec les élus locaux.
Le projet de loi qui nous est soumis ne permettra pas de relever ce défi par manque d’équité et d’adhésion.

Vous trouverez ci-joint l’intégralité de mon intervention à la tribune du Sénat.

Je suis convaincu qu’une autre méthode permettrait de relever le défi d’une nouvelle organisation territoriale, avec des objectifs clairs, une répartition des compétences et des moyens, un respect des territoires et une concertation approfondie avec les élus locaux.
Le projet de loi qui nous est soumis ne permettra pas de relever ce défi par manque d’équité et d’adhésion.

Vous trouverez ci-joint l’intégralité de mon intervention à la tribune du Sénat.



Mentions légales